Bordeaux


La vigne en territoire bordelais apparaît au 1er siècle. Ce n'est qu'au 12ème siècle, avec le mariage en 1152 d'Aliénor d'Aquitaine et d’Henri Plantagenêt, futur roi d'Angleterre, que les vins de Bordeaux seront au cœur d'échanges commerciaux internationaux. La mode des vins fins de Bordeaux est lancée. Cette ère de prospérité aboutit au fameux classement de 1855.
Des trois principaux cépages, cabernet, cabernet-sauvignon et merlot, naît une vaste gamme de vins universellement connus. Les terres viticoles de Gironde attirent les investisseurs de tous horizons économiques et géographiques.
Grâce à une éthique, voire une mystique de la perfection, le vignoble bordelais rayonne aujourd'hui dans le monde entier.